Madame Plouche

Tout et rien, rien et tout, mais un rien peut former un tout ...

posté le 14-06-2014 à 13:34:58

FUN ...

 

 

 

Fun comme drôle, comme radio mais aussi comme culture ... Fun c'est France Université Numérique, une plate-forme avec des MOOCs (prononcer mouc ...), cours accessibles et gratuits pour tout le monde. Les cours sont variés, cela va du numérique au social en passant par les sciences naturelles et même la philosophie. Toute la liste des cours ici.

 

Le Gouvernement a adopté le 28 février 2013 une feuille de route ambitieuse sur le numérique.L’objectif du ministère de l’Enseignement supérieur et de la Recherche est de rendre disponible en ligne une offre ambitieuse de formation et de faire évoluer la pédagogie grâce aux outils numériques.

 

Ce n'est pas destiné qu'aux étudiants, c'est pour tout le monde qui a envie d'apprendre sur le monde qui nous entoure. Depuis deux semaines je me suis inscrite à un MOOC : Roches et minéraux courants : genèse, identification et utilisations. A mon âge je n'ai pas envie de devenir minérologiste, je suis juste curieuse du monde qui m'entoure. Les plantes sont déjà une de mes passions, les minéraux je ne connais pas, mais les pierres ont toujours suscité ma curiosité. Le monde minéral semble immobile mais les roches ont une longue histoire, font partie de notre patrimoine et ont aussi des propriétés intéressantes parfois même magiques ...

 

Alors do not hesitate allez y faire un tour, et comme je le dis souvent, dans notre monde de m... c'est important de se cultiver, d'apprendre, parce que notre société aura plus de mal à gouverner des gens qui pensent que des crétins ... à bon entendeur ...

 

 

 

 

 

 

 

 


 
 
posté le 14-06-2014 à 10:21:57

Leçon de Dame Nature ...

Dame Nature donne l'exemple, l'être humain lui les exemples il s'en fout, il détruit, amasse, pollue, tue ... quand il roule, souvent comme un con parce qu'on le sait la voiture ça rend con et sans distinction de sexe, il écrase parfois des petites bêtes ... Les plus faciles à éviter ce sont les hérissons, mais parfois ça se passe mal pour eux... mais parfois la nature s'applique à nous démontrer que les animaux sont nettement moins crétins et sauvages que nous. La chatte en dessous elle s'en fout, elle n'a aucun préjugé de race, de couleur, elle sait juste qu'elle a un petit rôle à jouer ...
 

C'est la période des bébés hérissons ; mignons, inoffensifs et surtout  très utiles ! (concept important pour les humains ... si ça ne sert à rien pourquoi c'est là ? et quand on voit certains humains on se demande aussi pourquoi ils sont là...)
Ben oui sont utiles ces tites bêtes !! elles vous débarrasseront des limaces, oeufs de serpents, bébés vipères, larves d'insectes ravageurs de potagers, etc.
 
Ce serait dommage de les écraser ...
 
Alors ces quelques photos juste pour le plaisir ...
 

 

 

  

 

 

 

 

 

 

Ma préférée ... 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


Commentaires

 

1. banga  le 23-09-2015 à 14:41:04  (site)

Trop mimi ah la nature que c'est beau .

 
 
 
posté le 06-06-2014 à 14:03:11

Mauve ... fleur ...

 

 
J'ai épargné cette jolie mauve cachée près du mur. Bien petite l'année dernière, elle est devenue une grande et belle fleur. Elle s'est installée toute seule dans son coin, et tant mieux car elle a une nette tendance à s'étaler et elle n'aime pas beaucoup être déracinée ... en plus d'être très jolie, c'est encore une plante magique bourrée de qualités ... j'aime quand la nature se pose chez moi toute seule.
  
Malva rotundifolia : petite mauve — Malva sylvestris : grande mauve, appelée aussi Beurrat, Fausse guimauve, Fouassier, Fromageon, Meule Malvaceae
 
Quelques petits noms botaniques : Malva sylvestris (mauve sylvestre ou grande mauve), Malva neglecta (petite mauve), Malva alcea (mauve alcée), Malva verticillata (mauve verticillée), Malva moschata (mauve musquée).

 
Originaire d'Asie et d'Europe, la mauve est une plante pouvant mesurer plus d’un mètre, poussant généralement dans les prés, les terrains vagues et au bord des routes. Son nom provient de ses fleurs roses violacées composées de 5 pétales en forme de cœur et qui fleurissent de mai à août.
 
Dès le VIII° siè­cle avant JC cette plante était recher­chée comme légume et comme remède. On en mangeait les jeunes pousses; elles donnèrent à Cicéron, qui en était très friand, des indigestions. Martial en faisait une cure après ses orgies et, selon Pline, une potion à base de suc de mauve, met à l’abri des malaises pour la journée. Les pythagoriciens voyaient en elle une plante sacrée, libérant l’esprit de l’esclavage des pas­sions; Charle­magne la voulait comme orne­ment dans ses jardins impéri­aux. Au XVI° siè­cle, en Italie, on la nommait omnimorbia, « remède à toute maladie ».

La mauve fait par­tie de la « tisane des qua­tre fleurs », com­posée de sept espèces, avec le coquelicot, le tussilage, le pied-​de-​chat, le molène bouillon-​blanc, la guimauve et la violette. C'est une plante bisannuelle.

La mauve ren­ferme des mucilages, des polysaccharides, des flavonoïdes. Mais son action est recon­nue seulement comme traditionnelle. Elle est employée par voie orale comme traite­ment d’appoint adoucissant et antiprurigineux des affections dermatologiques (protecteur des crevasses, écorchures, gerçures) Elle est aussi employée comme antalgique dans les affec­tions buc­cales et celles du pharynx, et surtout comme fleur pec­torale, pour une toux non produtrice.

Elle fait aussi partie d’un sirop antitussif asso­ciée au thym et au gindelia, mais avec de la codéine.
 

  
Par­ties utilisées
 
Racine, feuilles, fleurs (avant épanouisse­ment); séchage à l’air et à l’ombre, conservation difficile, bleuissent en séchant, se décolorent à la lumière.

Comme le mucus se perd au cours du séchage, on devrait tou­jours utiliser la mauve aussi fraîche que possible. Mais même la plante séchée a encore de bonnes propriétés thérapeutiques.

Récolte 

- Feuille : juin-​juillet
- Fleur : dés l’épanouissement de juin à septembre
- Conservation : en récipient bien fermé, à l’abri de la lumière, dans un local frais et aéré

Pré­pa­ra­tion de la tisane : seule­ment par macéra­tion à froid ! Lais­sez reposer pen­dant la nuit, 1càc bom­bée d’herbes dans ¼ L d’eau et réchauf­fer légère­ment le matin

Bains de pieds et de mains : pen­dant la nuit, faire macérer dans de l’eau froide une dou­ble poignée bien rem­plie de mauve dans un seau de 5 litres. Le lende­main matin, on réchauffe le tout à une tem­péra­ture sup­port­able pour les mains et les pieds. La durée du bain est de 20mn, et on peut réu­tiliser le bain 2 fois encore, en le réchauf­fant à chaque fois

Enveloppe­ments : Réchauf­fer légère­ment dans un peu d’eau, ce qui reste de la tisane pré­parée, en faire un bouil­lie en mélangeant avec de la farine d’orge, éten­dre sur un petit morceau de lin et en faire des enveloppe­ments chauds.
 
Et pour finir la recette de la Tisane Pectorale aux 4 fleurs  ...
 
Bouillon blanc, Coquelicot, Mauve, Tussilage ... mélange en partie égale.

ou encore celle de la Tisane Pectorale aux 7 fleurs ...
 
Bouillon Blanc, Coquelicot, Mauve, Guimauve, Violette, Pied de chat,Tussilage ... mélange en partie égale.

Mettre 30 à 50 g de mélange par litre d’eau bouillante laisser infuser 10 minutes. 
 
Boire chaud, sucrer selon avec du miel. Excellent en cas de mal de gorge en calmant les irritations
 
Boire 4 à 6 tasses par jour. 
 
Ces très anciens mélanges sont réputés à juste titre pour lutter contre les affections ORL comme les trachéites, bronchites et toux grasses. 
 
 
 
 


 
 
 

Ajouter un commentaire

Pseudo : Réserve ton pseudo ici
Email :
Site :
Commentaire :

Smileys

 
 
 
Rappel article