Madame Plouche

Tout et rien, rien et tout, mais un rien peut former un tout ...

posté le 17-01-2013 à 14:59:46

Baume du Tigre

Le baume de tigre (tiger balm) doit ses origines à un baume de fines herbes calmant préparé pour les empereurs chinois qui souffraient de divers maux et douleurs.

 

 

 

 

Les herboristes et les guérisseurs chinois l'employaient sur leurs patients en appliquant un mélange d'ingédients naturels en friction analgésique.

Le fait que la formulation, qui devait devenir baume de tigre, ait survécu à un âge plus éclairé est dû à un homme : Aw Chu Kin, un herboriste chinois qui vivait à Rangoon (Birmanie). Son souhait était de traiter ses patients de la meilleure façon qu'il sut. Il étudia les types de remèdes efficaces et découvra que le mélange de diverses substances actives - telles que le camphre, le clou de girofle et le menthol - soulageait vraiment.

 

 

On doit son utilisation commerciale à ses deux fils Aw Boon Par and Aw Boon Haw. C'est Aw Boon Haw, qui a prêté son nom, signifiant tigre, au remède. En plus d'être la version anglicisée du nom de Haw, le tigre est synonyme en Extrême-Orient de force et de vitalité, et cette association a semblé évidente pour un tel soulageur de douleur.

 

 

 

 

 

Le praticien voulait créer une combinaison inégalable à base d’huiles essentielles en copiant d'anciennes formules. Lorsqu’il eut achevé cette entreprise, il mit sur pied un point de vente pour vendre le Baume du Tigre, dont la réputation s'est faite rapidement. Sur son testament, il demanda de jurer à ses deux enfants de faire difuser l'onguent. Dans les années 1920, ses deux fils ont immigré à Singapour et les fils ont décidé de nommer ce baume "Tiger Balm" (Baume du Tigre en français).

 

  Aujourd'hui, le baume de tigre existe en deux versions, le baume du tigre blanc avec un parfum d'huile de menthe, et le baume de tigre rouge avec son arome soulageant d'essence de cannelle.

 

C’est une pommade uniformisée à base de végétaux pour de calmer les tiraillements aux niveaux des articulaires. Il est normalement surtout employé pour adoucir les inconforts articulaires. Le baume du tigre peut sans doute être utilisé pour apaiser différents maux tel que les nez obstrués. Le Baume du Tigre a été inventé par la compagnie Tiger Balm, pour devenir une tradition de la médecine douce.

 

Le Baume du Tigre Rouge est le plus fort de la gamme des baumes, c'est aussi la recette originale. Il est particulièrement efficace sur les douleurs musculaires et articulaires qu'elles soient provoqué par le sport, ou un traumatisme ou aux rhumatismes.

 

Le Baume du Tigre Blanc est recommandé pour les maux de tête, les piqures d'insectes et déboucher les voies respiratoires.

 

Il se révèle être très utile pour soulager les symptômes du rhume et de grippe (rhinite, sinusite, maux de tête, etc ...), mais également les piqûres d'insectes. Le baume du tigre blanc possède la capacité de soulager les démangeaisons et rougeurs.

 

 


 
 
posté le 17-01-2013 à 12:38:00

Les fontaines d'arômes ...

Ces diffuseurs sont parfois appelés "fontaine d'arômes",  "brumisateurs d'huiles essentielle" ou "fontaine brumisante". Dans ce type de diffuseurs, les huiles essentielles sont mélangées à de l'eau et vaporisées sous forme de brume grâce à des ultrasons.

 

Dans les brumisateurs à ultrasons, l'huile essentielle est diluée dans de l'eau et le mélange obtenu est mis en vibration à haute fréquence par une céramique. Ces vibrations provoquent la fragmentation du liquide en microgoutelettes qui se diffusent sous forme d'un brouillard.

 

 

 

 

Ce procédé de diffusion présente deux avantages :

    Il est réalisé à froid ce qui préserve les qualités thérapeutiques des huiles.

    La présence d'eau a un effet légèrement hydratant et rafraîchissant sur l'atmosphère. Ces diffuseurs dont le brouillard déborde comme l'eau d'une fontaine sont d'ailleurs souvent appelés « fontaines d'aromes » ou "fontaine brumisante". Par contre, la dilution de l'huile essentielle diminue légèrement sa puissance aromatique.

     

     


     

Grâce à un système à ultra-sons de haute technologie, ces brumisateurs émettent à froid un brouillard d'eau très fin qui humidifiera l'air et améliorera de manière optimale la qualité de votre air ambiant. Utile en hiver pour humidifier un air asséché par le chauffage central ou électrique. Indispensable en été comme source de fraîcheur.

L'éclairage aux couleurs changeantes sous l'eau, combiné aux vagues de brouillard sensibles au moindre courant d'air, donne une allure féerique et gaie à ces objets d'eau.

Ce procédé à froid diffusera les propriétés et les senteurs des huiles essentielles dans votre intérieur ; quelques gouttes ajoutées à l'eau présente dans le diffuseur suffiront.

 

 


 
 
posté le 17-01-2013 à 12:37:32

Douces synergies pour douces diffusions ...

 

 

 

Voili voilou Madame Plouche a bien travaillé et obtenu son certificat professionnel de conseil en plantes médicinales et aromatiques ... formation super intéressante, que je commence doucement à mettre à profit. Le monde des plantes est magique je le savais déjà, mais j'ai découvert aussi la multitude de bienfaits que nous avons à notre portée ...

 

Par ces temps froids quelques petites synergies en diffusion ...

 

Qu'est-ce qu'une synergie ?

 

Les huiles essentielles peuvent se compléter et interagir entre elles pour décupler leurs vertus. Avec les huiles essentielles, c'est simple : 1+1=3 ! Chaque synergie prête à l'emploi allie les bienfaits des différentes plantes qui la composent pour les diffuser à froid dans la pièce de votre choix.

 

Comment les diffuser ?


Trois méthodes de diffusion sont possibles :


• La nébulisation des huiles essentielles pures par air pulsé permet une diffusion intense qui préserve
l’intégralité des actifs des huiles. (intensité de diffusion : +++)
• La brumisation grâce à de l’eau et des ultrasons. Elle permet une diffusion par évaporation de vapeur d’eau à froid chargée en huiles essentielles. Cette brume permet de rehausser le taux d’hygrométrie de la pièce quand l’air est trop sec. (intensité de diffusion : ++)
• La capillarité par le biais de galets de silice donne la possibilité de profiter des huiles essentielles en mode nomade, au bureau, dans la chambre ou en voiture grâce à la chaleur ambiante. (intensité de diffusion : +)

 

Synergie réconfortante

 

Quelques gouttes d’huiles essentielles réconfortantes et épicées, d’orange douce, de cannelle et de pin parfument tout naturellement la maison. Cette synergie allie les bienfaits utiles en cette saison : le pin améliore le confort respiratoire tandis que la cannelle et l’orange douce purifient l’atmosphère.

 

Synergie pour bien passer l'hiver

 

Huile essentielle d’eucalyptus
Ses feuilles produisent une huile essentielle (Eucalyptus globulus) à l'odeur fraîche et camphrée qui décongestionne les voies respiratoires. Quelques gouttes dans un diffuseur désodorisent et purifient l'air.

Huile essentielle d’arbre à thé
Des feuilles de cet arbre, on en tire une huile essentielle (Melaleuca alternifolia) aux multiples vertus dont celle de prévenir les coups de froid. Ses vertus se marient à l’eucalyptus et au niaouli pour dégager les voies respiratoires.

Huile essentielle de niaouli
C'est de ses feuilles que l’on extrait par distillation une huile essentielle pure (Melaleuca viridiflora solender) au parfum puissant et camphré. Ses actions à la fois purifiantes et toniques en font une alliée pour dégager les voies respiratoires et renforcer l’organisme à l’approche de l’hiver.

 

 

Synergie spécial froid

 

Un autre mélange spécifique d'huiles essentielles (Mandravasarotra, Eucalyptus, Pin, Bois de Hô) qui aident à renforcer les défenses naturelles de l'organisme contre les affections typiques de la période hivernale.

 

 

 

 

Et ne pas oublier quand on utilise les huiles essentielles, que ce sont des substances très puissantes et très actives, c'est la puissance concentrée de la plante aromatique, il ne faut jamais exagérer les doses, quelque soit la voie d'absorption, car toute substance est potentiellement toxique à dose élevée ou répétée. 

 

• Par précaution et excès de prudence, les 3 premiers mois de toute grossesse interdisent l'emploi des H.E.C.T. Seul le médecin aromathérapeute peut en prendre la responsabilité.

 

• Après massage ou application cutanée, il convient de toujours se laver les mains.

 

• Ne jamais injecter d'huiles essentielles par voie intraveineuse ou intramusculaire.

 

•Utiliser des huiles essentielles de haute qualité (100% pures et naturelles) et de marque réputée.

 

• Ne pas laisser les flacons à la portée des enfants.

 

• Les personnes allergiques devront prendre la précaution préliminaire d'un tesl allergique aux H.E.C.T.

 

• Les yeux, le nez, le conduit auditif, les zones ano-génitales ne peuvent jamais être l'objet d'application d'H.E.C.T. pures.

 

• En cas d'absorption ou d'instillation accidentelle, ingérer ou appliquer une huile grasse pour diluer l'H.E.C.T. (olive, tournesol) puis adressez-vous au centre antipoison.

 

• L'huile essentielle de menthe poivrée ne s'applique jamais sur une surface étendu* en raison de la réaction glacée qu'elle provoque. Cette même huile essentielle est strictement contre-indiquée pour les femmes enceintes et allaitantes ainsi que pour les nourrissons de moins de 30 mois.

 

 


 
 
 

Ajouter un commentaire

Pseudo : Réserve ton pseudo ici
Email :
Site :
Commentaire :

Smileys

 
 
 
Rappel article