Madame Plouche

Tout et rien, rien et tout, mais un rien peut former un tout ...

posté le 04-09-2010 à 09:42:05

Apocalypse Now sur le Rif ...

Damned, alors que les champs de pavots n'ont jamais été aussi nombreux en Afghanistan, alors que l'héro s'étend jusque dans nos campagnes, alors que jamais il n'y avait une aussi importante production ... on arrose d'herbicide les champs de kif au Maroc ... Sans aucune précaution, sans alerter la population, sans tenir compte des autres cultures ...

 

 

Méthode utilisée aussi sur les feuilles de coca en Colombie, qui en pâti ? Les paysans, ceux qui triment pour que tous les connards américains et européens se fassent une petite ligne sur le comptoir ... Révolu le temps de la mama coca que l'on mâchouille tranquillement ... ce sont nos petits golden boys qui nous e .... à sec qui profitent de la magic powder ...

 

Ah si seulement on pouvait éradiquer le mal qui ronge la planète de la même façon, mais on a encore trouvé ni insecticide, ni herbicide contre la connerie humaine ...

 

"... A Boulizem, les paysans sont tous sous le choc et ne sont guère plus prolixes. Il n’y a aucune cellule psychologique pour aider les habitants, anéantis. Après avoir montré ses champs calcinés et son potager brûlé, Ahmed éclate en sanglots. L’attaque ne l’a pas seulement privé de sa source de revenus, mais aussi de tous ses moyens de subsistance. Sans ses tomates, ses vignes, ses olives, Ahmed ignore comment il va nourrir sa famille cet hiver. “On appelle ce mardi, la ‘journée noire’”, raconte Abdallah Madani, président de l’association de développement de Beni Ahmed Charquia. “Presque toutes les cultures ont été touchées dans le village et ce qui est encore debout est en train de crever”, dit-il en montrant des plants de cannabis dont les feuilles, empoisonnées par le produit, sont devenues jaunes. Les champs de pastèques comme les figuiers ont été carbonisés sans discernement par la pluie chimique. Mais il y a peut-être plus grave. Aujourd’hui, des enfants se baignent dans l’oued dans lequel s’est répandu l’herbicide."
 

 

... L’épandage aérien est un mode opératoire nouveau au Maroc. Le premier “raid” a eu lieu en 2009. En septembre, des opérations de pulvérisation d’herbicide au sol par des ouvriers armés de réservoirs portatifs ont été menées pour éradiquer le kif dans la région de Taounate. Mais, habituellement, les autorités se contentent d’éradiquer les plantations à la faucille, à la tronçonneuse ou au tracteur. Ces méthodes “douces” facilitent aussi bien sûr les arrangements… Les paysans de cette région n’ont pas réellement d’alternatives. Sans cet “or vert”, les Rifains vivraient dans une misère noire. La région est l’une des plus densément peuplées du pays [124 habitants au kilomètre carré, contre 37 en moyenne dans le royaume] et les terres y sont parmi les plus ingrates. “Cette année, le blé a eu un très mauvais rendement, explique Abdallah Madani. Les oliviers et les figuiers ne servent qu’à la consommation personnelle. Ici, le cannabis est la seule source stable de revenus…”

 

Non il n'y aucune place à l'alternative ...

 

L'article dans son intégralité dans le Courrier International ici.

 

 

 


Commentaires

 

1. escaleocabannes  le 08-09-2010 à 22:05:08  (site)

Pas de demi mesure.
Du buzz pendant que les "gros" s'en donnent à coeur joie .

 
 
 
posté le 25-08-2010 à 18:00:44

Histoire de tente ...

 

 

 

Deux Belges installent leur tente dans une clairière et se couchent pour dormir.

 

Quelques heures plus tard, l'un d'eux réveille l'autre et lui dit :

- Regarde dans le ciel  et dis-moi ce que tu vois.

- Des millions d'étoiles !

- Et qu'est-ce que ça veut dire, selon toi ? 

 

Le Belge réfléchit à la question un instant et dit :

- Ben, astronomiquement parlant, cela veut dire qu'il y a des millions de galaxies et des milliards de planètes dans le vaste espace.

Astrologiquement, cela me dit que Saturne est en Verseau. Pour l'heure, je dirais qu'il est quatre heures du matin.

Théologiquement parlant, il est évident que Dieu est tout puissant et que nous sommes petits et faibles.

Météorologiquement, il semblerait qu'il fasse beau demain.

 

Après s'être fait dévisager par l'autre Belge pendant quelques minutes, il reprend :

- Quoi, qu'est-ce que j'ai dit de mal ?

- Pauvre con va !

 

 

 

Si tu vois le ciel, ça veut simplement dire qu'on s'est fait voler la tente...
 
(bon si c'est une Quechua je sais pas qui peut la voler ...)

 

 

 

 


Commentaires

 

1. Nicole P  le 25-08-2010 à 18:56:05  (site)

Aaaah, ces belges, ils ont le cerveau lent ! mdr
bonne soirée, bises
Nicole Calimero

2. aichanina  le 25-08-2010 à 19:30:14

mdrrrr...heureusement que lucie avait dormi dans la voiture alors, au moins trankil, on lui a pas volé la tente...hihihihismiley_id239885

3. Amanyte  le 25-08-2010 à 22:43:01  (site)

Lovée autour du levier de vitesse, tu m'étonnes qu'il lui en faut des jours pour se remettre ... smiley_id239887

 
 
 
posté le 25-08-2010 à 17:48:13

Chaude rentrée ...

La rentrée du gouvernement, prévue aujourd'hui, mercredi 25 août, s'annonce chargée. Dès le 4 septembre, jour du 140e anniversaire du rétablissement de la République" après l’effondrement du Second Empire, un "rassemblement citoyen" doit se tenir partout en France pour protester contre le tournant sécuritaire entrepris par Nicolas Sarkozy et le 7 septembre, ce sera au tour des syndicats opposés à la réforme des retraites de descendre dans la rue.

 

 

 

 

Après les printemps chauds des années passées, peut-être un automne chaud ... Va-t-on continuer à nous mener en bâteau en agitant les masses et en divisant les communautés entre elles ? Va-t-on continuer à mener une politique et un régime deux poids deux mesures ? Bref, va-t-il continuer de nous prendre pour des cons ? 

 

Le retour aux « fondamentaux sécuritaires », dont Nicolas Sarkozy avait donné le signal, le 30 juillet, à Grenoble, semble échapper à tout contrôle. Du moins au contrôle du pouvoir. La douteuse équation immigration/délinquance et la désignation des Roms à la vindicte suscitent un tollé à l'intérieur et hors de nos frontières. Elle sème le trouble jusque dans la majorité.

 

Dans cette passe délicate, il n'est pas sûr que le Président puisse compter sur la totale solidarité du gouvernement Fillon : il l'a lui-même affaibli en annonçant, pour cet automne, un important remaniement. Et Fillon ces derniers temps se faisait très discret ... Ne dit-on pas que quand le navire prend l'eau ...

 

Bref, la rentrée politique va être agitée dans les petits cartables de nos ministres ... et dans la cour de récré certains vont se castagner ... ou se faire castagner ...

 

 


 
 
 

Ajouter un commentaire

Pseudo : Réserve ton pseudo ici
Email :
Site :
Commentaire :

Smileys

 
 
 
Rappel article