Madame Plouche

Tout et rien, rien et tout, mais un rien peut former un tout ...

posté le 28-10-2008 à 08:07:15

Mon ami portable ...

Oups ... Mon ami le portable s'invite à toutes les tables, si je veux être tranquille il me faut plonger mon ami portable dans un aquarium de solution acide, non seulement il me trace mais en plus il m'écoute !!! Aux armes !!! Vous en doutiez ? Vous pensiez sincèrement que le portable était notre ami à tous, permettait de nous joindre tous convivialement à n'importe quelle heure du jour ou de la nuit ? Cette société nous rend très naïfs, à ceux qui rétorqueront "et alors j'ai rien à cacher moi ..." c'est qu'ils n'ont rien compris au mot liberté ...

 

  

 

 

 


Commentaires

 

1. Clebs  le 28-10-2008 à 17:56:53

Ne me souviens plus de qui est la citation (approximative):
Ceux qui sont prêt à sacrifier une part de leur liberté dans l'espoir d'améliorer leur sécurité, n'auront au final ni l'une ni l'autre.

édité le 28-10-2008 à 17:57:07

2. Amanyte  le 29-10-2008 à 21:22:25  (site)

L'important est de continuer à y croire en la liberté, ne pas baisser les bras, jamais ... et vous ne me donnerez pas tort mon cher ...

 
 
 
posté le 27-10-2008 à 21:13:15

Bordel d'époque ...

Le papier a l'air d'époque, tout comme le scotch jauni, le texte est assez imagé et d'une tendresse ... bordel !!!

 

 

 

 

 

 

 

 


Commentaires

 

1. aichanina  le 28-10-2008 à 15:40:51

excellent vraiment excellent

 
 
 
posté le 27-10-2008 à 20:59:56

Délicatesse masculine ...

La délicatesse masculine ... (oui je sais ça fait rêver ...) lisez cette petite fable ...

 

Une femme  rencontre un très bel homme dans un  bar.

 
Ils parlent,  ils se plaisent, ils partent ensemble. Ils arrivent chez lui, et il lui fait visiter son appartement.

 
Elle remarque que sa chambre est remplie de petits  nounours.

 
Une centaine  de petites peluches sur des étagères qui font toute la largeur du mur.

 
Les tout petits oursons sur  l'étagère du bas, les ours moyens, bien rangés sur l'étagère du milieu, et les immensément grandes peluches sur l'étagère du haut.

 
La femme est  surprise de voir que cet homme, viril, a une aussi grande collection  d'ours en peluche ; elle ne montre pas son étonnement, mais elle est émue par la sensibilité de cet  homme.

 
Elle se  retourne vers lui ... Ils s'embrassent ... Ils s'arrachent leurs vêtements et font l'amour  passionnément. Après une nuit  intense en ébats et en émotions, ils restent couchés là avec l'esprit un  peu dans le brouillard, la femme se retourne dans le lit et lui demande  en souriant :


" Alors,  heureux ?"

 
Et l'homme  lui répond:

 
(je  sais...c'est odieux)


"Oui, ça peut aller ... tu peux choisir un lot sur l'étagère du bas.

 

 

 

 


 


 
 
 

Ajouter un commentaire

Pseudo : Réserve ton pseudo ici
Email :
Site :
Commentaire :

Smileys

 
 
 
Rappel article