Madame Plouche

Tout et rien, rien et tout, mais un rien peut former un tout ...

posté le 26-10-2008 à 09:36:02

Tic-tac ... tac-tic, au quatrième top !

Une heure de plus, en fait non on ne nous donne jamais rien, on avance les choses, argent, heure et on rembourse après. Donc aujourd'hui on change d'heure, la plupart d'entre nous ne se souvient plus du tout pourquoi et on se demande toujours pourquoi on continue. Mais c'est comme le reste, on se fout tellement de tout que l'on accepte tout sans même souvent se demander si ça sert vraiment à quelque chose. Le seul intérêt que j'y vois c'est qu'en été les jours semblent plus longs ... moi en fait j'aime la nuit alors je m'en fous un peu ...

 

 

 

 

 

Bref, connaissiez-vous l'histoire de cette horloge parlante, celle qui vous donne l'heure à 50 millisecondes près ? Non alors la voici. Pour la petite histoire il faut savoir que les tchats et autres sites de dialogues instantanés sur le net n'ont rien inventé. Dans les années 80 je vivais à Paris et l'horloge parlante avait une autre particularité, celle de permettre à des hommes et femmes de se refiler leur numéro de téléphone. Je m'explique, entre chaque parole disséminée par une voix "chaude et mâle," les blancs permettaient de "balancer" son numéro. C'était très rigolo, il fallait d"abord arriver à choper le numéro et puis il fallait aussi faire un choix parmi toutes les voix proposées. Ca allait du "qui veut m'appeler au ...." en passant par "machin vous attend au ..." ou encore j'en passe et des meilleures ...

 

Voilou c'était ma page nostalgie, mais j'en garde de très bons souvenirs ...

 


Commentaires

 

1. zoe  le 26-10-2008 à 09:39:44  (site)

bel article !

2. zoe  le 26-10-2008 à 09:41:40  (site)

je parcours ton blog
et je m'apperçoit qu'il est ... bien , très bien !
bonne journée

3. Amanyte  le 26-10-2008 à 11:46:32  (site)

Merci ...

 
 
 
posté le 20-10-2008 à 10:44:42

Qui rit le lundi ...

Rire le lundi c'est bien commencer la semaine. Quelques petites histoires trash ... quelques petites histoires de blondes ... et hop le tour est joué, la semaine commence sur des chapeaux de roues !!
 
  

C'est un pain au chocolat qui rencontre un croissant et lui dit :

- Hé, pourquoi t'es en forme de lune toi ?

- Oh, j't'en pose des questions moi ? Est-ce que je te demande pourquoi t'as une merde au cul ? 

                          

                              *******************
 

Un professeur d'histoire-géo donne un cours à une vingtaine de blondes. 

- Première question : où est l'Amérique sur la carte ?

Josiane, une des blondes, se lève et trouve l'endroit sur la carte.

- Bien, dit le professeur, deuxième question, qui a découvert l'Amérique ?

Les 19 blondes se lèvent d'un coup sec et crient :

- C'est Josiane !!!

 

                             *******************

 

Deux petits vieux constatent qu'en fait il ne leur reste pas beaucoup de jours à vivre. Ils décident donc de prendre quelques verres et de finir au bordel local. L'hôtesse en les voyant arriver dit au gérant :

- Vas dans les deux premières chambres et mets une poupée gonflable dans chaque lit. Ces deux là sont si vieux et si bourrés que je ne vais pas perdre mon temps à leur envoyer deux filles. Ils ne verront jamais la différence.

Le gérant fait ce qu'il doit faire, les deux vieux montent et se retrouvent ensemble quelque temps après. Sur le chemin du retour, le premier vieux dit à l'autre :

- Je pense que la fille était morte.

- Morte ? dit l'autre. Pourquoi dis-tu ça ?

- Ben elle ne réagissait pas et elle n'a fait aucune remarque tout le temps que je lui ai fait l'amour.

Son ami lui dit alors :

- Moi c'est encore pire ! Je pense que la mienne était une sorcière !!

- Une sorcière ? Pourquoi dis-tu ça ?

- Ben je lui faisais l'amour, je l'embrassais partout et je lui ai même fait une petite morsure dans le cou. Alors elle a pété et elle a disparu par la fenêtre en emportant mon dentier !!

 

 

Bon lundi ... 

 

 

 

 

 

 


 
 
posté le 19-10-2008 à 10:20:36

Crime du matin ...

Terrible, je n'ai pas du tout été boudhiste tout à l'heure. J'ai tué (mais alors vraiment sans aucun sang froid ...) une araignée. Il faut dire que c'est la seule chose qui me fasse vraiment flipper dans le règne aimal, et les requins mais moins de chance d'en croiser sur le bord de ma terrasse. Bref, elle a surgi du fond du seau de la serpillière et là ... dommage qu'il n'y ait pas eu de caméra ... Après avoir essayé pousser le seau et son contenu (elle ...) avec le balai jusqu'à la terrasse, le seau s'est renversé et son contenu ... horreur ! aussi. Là les cris aidant à terrasser ma peur et d'un coup de manche à balai magique je l'ai occis ...

 

Une montée d'adrénaline le matin ne remplacera quand même jamais un bon café ... C'est terrible cette peur irraisonnée et irraisonnable.

 

 

 

 

 Mais d'où nous vient cette phobie ?

 

L’arachnophobie (la peur des araignées), comme toutes les zoophobies (peur des animaux), est une phobie dite simple. Mais, même si ses conséquences peuvent être invalidantes, cette phobie n’a rien de commun avec l’agoraphobie ou les phobies sociales (phobies dites complexes). Malheureusement, l’arachnophobie fait figure de parent pauvre dans la recherche comportementale et si l’on ne trouve quasiment pas de données scientifiques sur ce sujet, s’est tout simplement par manque de … sujets d’études ! En effet, très peu de personnes consultent ou essaient de faire soigner leur arachnophobie …

Tout d’abord, ne confondons pas peur et phobie. La peur (voir le dégoût) est une réaction normale de défense face à l’inconnu, à étrange. La phobie véritable est une terreur qui peut vite devenir pathologique !

Pour les spécialistes, l’arachnophobie peut avoir plusieurs origines, qui peuvent se cumuler :

a) Génétique (inné) : les premières rencontres angoissantes de l’homme préhistorique avec cette créature étrange, se seront perpétuées de génération en génération pour finir par se cristalliser dans l’inconscient collectif.
b) Culturelle (acquis) : informations erronés transmis par une personne symbolique (parents, instituteur …). Le cinéma et la télé font aussi beaucoup de dégâts !
c) Expérience malheureuse (acquis) : rencontre traumatique, morsure douloureuse (réelle ou imaginaire…).

Quelques petits rappels pour finir :

Il existe plus de 45 000 espèces d’araignées, dont une petite quinzaine seulement peuvent être mortelles pour l’homme. Mais, le risque de se faire mordre par l’une d’elles est égal au risque qu’être touché par la foudre, cela n’est pas si fréquent !
La plupart des venins d’araignées n’est pas actif pour l’homme. Par ailleurs, les crochets d’araignées ne sont souvent pas assez durs pour pénétrer la peau. Rappelons aussi que les araignées ne sont ni des vampires (elles ne boivent pas notre sang) ni des animaux agressifs mais des êtres discrets et craintifs.
Et n’oubliez pas, les araignées sont irremplaçables pour l’environnement : elles dévorent, chaque année en France, plusieurs millions de tonnes d’insectes … gratuitement !

Enfin, il est important de rappeler que l’araignée, dans la plupart des cultures humaines et notamment chez les peuples premiers, est vénérée et respectée comme une grande divinité créatrice et bienfaitrice.

 

(source : Eric Bois : http://www.insectes.org)

 

Je vais essayer de la voir en divinité, mais c'est vraiment pas gagné ...

 


 
 
 

Ajouter un commentaire

Pseudo : Réserve ton pseudo ici
Email :
Site :
Commentaire :

Smileys

 
 
 
Rappel article