Madame Plouche

Tout et rien, rien et tout, mais un rien peut former un tout ...

posté le 01-11-2008 à 10:26:33

Petit pot de yurt ...

Avez-vous essayé de discuter sérieusement d'une yourte. Pas évident, on essaie de s'approprier le mot, pas facile, et très vite on n'arrive pas à dissocier le mot yourte du mot yaourth ... Le pire c'est quand au départ c'est une discussion boulot, (oui on parle des yourtes, yen a qui parle de marchandises ou autres, nous de yourtes) et que au fur et à mesure du nombre d'intervenants, ça devient une yourte aromatisée et peuplée de bifidus actifs qui baguenaudent dans ls pâturages. C'est dommage que ma mémoire parfois défaillante oublie quelques détails craquants ou quelques bons mots, mais en matière de conneries autour du laitage en pot c'était la révolution ... C'était vendredi ... juste avant la débauche comme on dit ici (si, si ...)

 

Pour ne pas m'endormir encore plus crétine que ce matin, me suis dit qu'il me fallait trouver cette fameuse yurt, oui j'ai bien dit yurt,  pour savoir ce qu'elle pouvait avoir en commun avec une yourte traditionnelle. Celle-ci est composée d'une armature et d'un plancher en bois, et recouvertes de toiles ... mais la yurt reste à découvrir. En fait la yurt n'est  autre que la traduction de la yourte, allez savoir pourquoi en anglais on enlève le o et le e, je ne sais pas, pourtant il me semblait que la yourte vraiment traditionnelle venait de Mongolie et que pour l'Amérique c'était les tipis.  Donc, après avoir éradiqué les Indiens ils se sont emparés du business tipis, yurts and co ...

 

Par contre ce qui me gêne c'est que cet habitat écologique dans bien des cas n'est que l'adaptation de la vie citadine de certains à la vie des bois. Si on veut aller jusqu'au bout de cette démarche proche de la nature, il est nécessaire de s'adapter complètement : toilettes sèches, solaire, pourquoi pas éolien Alors que la plupart des choses que je découvre semblent être réservées à une clientèle particulière, la yourte devient le cabanon de vacances chicos.

 

La yourte c'est quoi ?

 

C'est cette grande tente recouverte de feutre blanc connue sous le nom de Ger en Mongolie et présente partout dans le pays. La plus ancienne yourte découverte remonte au 13eme siècle et a été découverte dans les montagnes du Khenty.

A ce jour, elle reste l'habitat préféré des Mongols. La banlieue de Ulaanbaatar en est entièrement constituée. Néanmoins si vous ne voulez pas offenser la sensibilité nationaliste, il vaut mieux l'appeler Ger au lieu de Yourte.

C'est en tout cas le symbole le plus distinctif de ce pays et sûrement la meilleur tente du monde .

Idéale comme habitation provisoire, pour camper en famille, comme cabane de jardin pour les enfants, ou mème comme décoration dans un appartement, ou comme espace de méditation.

D'une constitution trés robuste, la Yourte ,espace de vie très accueillant, chaude en hiver et fraiche en été, facilement transportable, s'érige très facilement en moins de 3H.

(source Yourtes-mongoles.com)

 

Et l'intérieur de certaines yourtes est à faire rougir l'intérieur de certains palais ... c'est chaud, coloré, vivant, convivial ... Superbes intérieurs ...

 

 

 

Il me semble que l'on est loin de nos premières préoccupations, en ce qui concerne les yurts ... j'ai trouvé ceci, mais je trouve l'intérieur tellement plus banal, tellement moins haut en couleurs ...  Donc je préfère ces yourtes là plus bas, celles qui se dessinent dans les plaines balayées par le vent en Mongolie, celles qui me rappellent un film magnifique L'Histoire du chameau qui pleure ... Bon les filles on est loin de la réponse à notre question ... pas vraiment "yourte yourte" celle qui nous préoccupe ... ou alors très brassée, à suivre ...

 

 

 

En Mongolie, il y aussi la magie des chants diphoniques, technique permettant de produire différents sons à la fois et donc de faire du chant polyphonique. Le style diphonique est principalement connu via les chants Mongols, et principalement de la province de Tuva (ou Touva), en fait malgré la grande popularité de ce style de chant dans cette région, le chant diphonique est pratiqué dans de nombreux endroits du globe. On peut en trouver, mis a part en Mongolie, au Tibet lors de récitations de MantrasGyutö et Gyüme, de rares traces ont été découvertes en Inde, au Rajasthan, en Afrique du Sud les femmes Xhosas utilisent cette technique pour certains de leurs chants et à Formose les Bunun sembleraient aussi pratiquer une forme de chant diphonique. par les moines bouddhistes des monastères de

(source : http://heddy.boubaker.free.fr/Chant-Diphonique.shtml)

 

Son diphonique ... là on s'imagine bien sous une yourte ... nature.


 

 

 


 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


 
 
posté le 01-11-2008 à 10:04:29

Dhagpo Kagyu Ling

Je ne connaissais pas là-bas, nous y sommes allés un jour, puis une autre fois (en compagnie des chiens, les mandalas s'en souviennent encore, hein Clebs ...) et derrière l'aspect bobo new age il y a tout simplement une grande tolérance à l'égard de l'autre, quel qu'il soit ... J'ai gardé de cette journée un morceau d'écharpe de soie blanche, offerte par un drôle de gardien du temple, plus que tolérant, d'une patience extraordinaire ... tout comme sa beauté.

 

Là-bas, l'envie de se poser se ressent tout de suite, il faut y aller un jour de préférence sans événement particulier et se promener tout simplement et observer ...

 

C'est un lieu d'activités multiples et d'éveil : spirituel, culturel, social et humanitaire, d'expression de la tradition boudhiste Karma Kagyu. 

 

 

 

 

Au-delà de cette promenade magique qui me ressource, le Dahpo vers Montignac en Dordogne, propose des tas de petits ou longs stages. Lâcher prise, apprentissage du tibétain, les bases du boudhisme, Les Bardo ...

 

 

A découvrir ...

 

 

 

 

 


 
 
posté le 01-11-2008 à 08:40:16

Suite de l'histoire du préservatif ?

 

 

 

Dans une boîte de nuit, Nicolas SARKOZY rencontre 3 jeunes filles :


- une rousse

- une blonde

- une brune


S'asseyant à la table de la première, il lui dit :


" Je suis Nicolas SARKOZY, Président de La République Française, combien me prends-tu pour passer une nuit avec moi ? "


La fille rousse lui répond : " Pour vous, Monsieur Le Président, seulement 75 euros. "


Se tournant vers la blonde :


" Et toi combien ? "

" Pour vous, Monsieur Le Président, seulement 45 euros. "


Puis vient le tour de la brune

Qui lui répond ceci :


" Si vous pouvez, Monsieur Le Président,

lever ma jupe aussi haut que sont les impôts,

baisser ma culotte aussi bas que sont les salaires,

sortir votre sexe et le rendre aussi dur qu'est la vie actuelle

et le maintenir aussi fort que sont les prix, puis me le mettre de façon aussi douce, délicate et profonde que vous le faites en baisant les Français, alors là, pour vous, Monsieur Le Président, ce sera gratuit..."

 

Elle est pas belle la vie ?? Bon week-end ...


 


 
 
 

Ajouter un commentaire

Pseudo : Réserve ton pseudo ici
Email :
Site :
Commentaire :

Smileys

 
 
 
Rappel article