Madame Plouche

Tout et rien, rien et tout, mais un rien peut former un tout ...

posté le 31-03-2010 à 20:02:30

Obama + ours blancs + pétrole = ?

 

 

 

Quand certains nous répètent que les sommets écologiques ça sert à rien, le preuve en est par la décision du président Barack Obama d'ouvrir à la prospection pétrolière et gazière de vastes zones au large des côtes des Etats-Unis.

 

Out Copenhague et Rio !!

 

B. Obama a annoncé mercredi l'ouverture à l'exploration pétrolière de nouvelles zones au large des côtes, affirmant que ce choix "difficile" était motivé par la nécessité d'assurer l'indépendance énergétique des Etats-Unis.

 

Michael Brune, directeur général du Sierra Club, la plus importante organisation américaine de défense de l'environnement, déclarait : "il n'est pas nécessaire de céder les dernières zones publiques côtières protégées pour que les compagnies pétrolières fassent encore plus de profits, déjà record."

 

 

 

 

Il met en garde contre le fait que le forage pétrolier dans l'Arctique notamment menace les baleines et les ours polaires.

 

En outre, affirme ce représentant du Sierre Club, "forer nos zones côtières ne fera rien pour faire baisser les prix de l'essence ou réduire la dépendance énergétique américaine de l'étranger".

 

Pour Phil Radford, directeur général de Greenpeace, la décision de M. Obama ne fera "qu'accroître l'accoutumance de l'Amérique au pétrole... alors que la Chine et l'Allemagne sont en passe de gagner la course à l'énergie propre".

 

En outre "étendre le forage pétrolier offshore dans des zones protégées depuis des décennies menace de marée noires nos océans et nos communautés côtière", poursuit-il dans un communiqué.

 

 

 

 

En fait, vous pensez bien que les Américains, les ours blancs, ils n'en ont rien à foutre, ils disparaîtront comme les Indiens ... La morale dans tout ça c'est qu'il n'y en a aucune bien sûr, on nous tanne avec le tri sélectif et autres tentarives de solidarité avec la Terre, mais les grandes puissances s'en tapent royalement si la planète devient un immense sac poubelle jaune ...

 

Dépotoirs militaires au large de la côte Atlantique du Canada...

 

Après on arrivera à ce genre de situation complètement délirante, la plainte d'un pétitionnaire canadien - adressée au gouvernement canadien - préoccupé par les projets d'exploration pétrolière et gazière envisagés au large de la côte atlantique du Canada. Ses propres recherches lui ont permis de prouver la présence de nombreux dépotoirs militaires d'armes chimiques et de munitions excédentaires au large de la Nouvelle-Écosse et de Terre-Neuve. Le pétitionnaire s'inquiète des effets que l'exploration pétrolière et gazière pourrait avoir sur ces sites d'immersion. A lire ici sa pétition ... terrible.

 

Il y a un certain temps, l'Alaska voulair retirer l'ours polaire des espèces menacées. Raison pour laquelle le ministre des affaires intérieures de l'Etat, Dirk Kempthorne, qui avait placé l'animal sur la liste rouge des animaux en danger extrême de disparition, s'est retrouvé face à la justice.

La gouverneure d'Alaska, Sarah Palin, et d'autres membres du gouvernement de l'Etat craignaient en effet que les mesures de protection vis-à-vis de l'ours blanc empêchent la construction de nouveaux forages de pétrole et de gaz le long de la côte. Tremblez les ours !

 


 

 


Commentaires

 

1. calie  le 01-04-2010 à 17:56:04  (site)

Merci de ta visite.
Je viens de faire un tour sur ton blog, mais je n'ai pas tout lu....je reviendrai.
Bonne soirée Sourire

2. Shell Girl*  le 02-04-2010 à 19:41:00

Je préfère venir en anonyme mais juste souligner que : Une Enterprise de forage propre déversée ses déchets du bourbier avec normes iso9000, que ce soit un forage boue a huile ou a eau. On parle d’énergie verte, c’est vrai mais, attends ! Pour passer a l’énergie verte, on utilise la fossile. Elle est irremplaçable pour l’instant.
Obama, malgré tout, sait ou est l’intérêt de son pays, un minimum. 90% des consommations du monde se font sur moteur diesels/kérosène/fuel. Le reste est éoliennes etc…parce que, justement, l’énergie verte n’est pas « pratique » encore à 100%.
C’est facile de calomnier les pétroliers alors que, chaque matin, depuis des années, tout le monde se déplace avec leur véhicules et ne pensent pas a ces malheureux qui travaillent sur plate forme, au risque journalier.
Vivement que le vert remplace : Colza, vent, eau….et même l’électricité c’est génial mais ca ne se stocke pas.
Donc, résumons :
Nucléaire ? Risque !
Vert ? Pas assez performant, a étudier encore
Hydrocarbures ? On lui crache dessus après des annexes de bons et loyaux services !
Quels remerciements !
Les ours, ils survivront. Il n’y a que les paléontologues qui te le prouveront. Même ces histoires de réchauffements climatiques ? 99% des géologues du monde sont contre. Pourquoi ?
Ah oui, c’est vrai !!! Le Désert est devenu désert il y a 10 000 ans avec les superbes turbos, les Nascars, le pétrole foré par qui ? ? Comment était l’homme a cette époque ?
Va savoir, hein ????
Voyoooooons !
Bonnes fête de pâques !

 
 
 
posté le 30-03-2010 à 17:23:03

Clovis Trouille



Né dans l'Aisne en 1889, Clovis Trouille fréquente l'école des Beaux-Arts d'Amiens de 1905 à 1910, et devient peintre illustrateur. Travaillant  pour des journaux régionaux, il se fait d'abord remarquer en 1907 par une toile impressionniste intitulée " Paysage au vieux mur ", puis la même année par une autre toile" Palais des Merveilles" qui illustre une fête foraine où il présente des femmes aux déshabillés suggestifs, qui marque à partir de là son goût pour la provocation et l'érotisme.

A partir de 1920, installé à Paris, et employé comme maquilleur-retoucheur dans une fabrique de mannequin en cire pour vitrines de magasins, il commence à développer une oeuvre subversive, antimilitariste, et anticléricale.
Lors d'une exposition à laquelle il participe en 1930, il est remarqué par les surréalistes tels André Breton, Dali et Aragon, pour une toile intitulée " Remembrance" sur laquelle sont représentés un prêtre et un académicien exprimant une lubricité des plus explicites.

 

 

 

La voyeuse

 

C'est à la suite de cette exposition qu'il se rapproche des surréalistes, tout en travaillant de manière très solitaire à son oeuvre personnelle.

Bien que signataire de tracts surréalistes en 1948, 1949 et 1951, Clovis Trouille n'a participé que de manière périodique à l'activité du groupe. C'est à Salvador Dali qu'il doit son goût pour une technique picturale soignée, proche de l'exactitude photographique, mais dans le style particulièrement anticonformiste qui est le sien. Sensible aux ornements, aux costumes religieux, à la pompe des cérémonies, il trouve dans cette solennité, sous son air tranquille, matière à exprimer ses conceptions anticléricales, antimorales et antisociales : ces robes, ces costumes, ces déguisements, offrent pour lui un charme trouble, équivoque, et subversif, et l'envie de dévoiler tout ce qui se cache dessous ou derrière
. Il s'interrogeait : « J'ai toujours été contre l'imposture des religions. Est-ce en peignant la cathédrale d'Amiens que j'ai pris conscience de tout ce music-hall ? »

 

 

 

 

Les dessous féminins, les prêtres érotiques, les nonnes cloîtrées laissant parler leurs corps, qu'il représente comme dans " Rêve Claustral ", témoignent sans aucun doute de son anticonformisme, mais aussi de la pure expression de la réalité naturelle des hommes et des femmes, à la recherche de leur jouissance de la vie.

 

 

 

 

 

Auteur d'environ 120 tableaux, Clovis Trouille aborde sous différentes formes ses thèmes favoris que sont l'érotisme, la mort, la religion, la patrie, dans une recherche iconoclaste et parodique, et une critique parfois violente de la société.
Sa peinture magnifiquement libre, exaltant la couleur et la liberté des moeurs, fait de lui un peintre totalement à part dans la mouvance surréaliste.

 

 

 


Revendiquant ses influences de la Renaissance, Clovis Trouille disait qu'il n'y avait pas eu de grands peintres entre Léonard de Vinci et lui, que Max Ernst et Miro n'étaient que des "barbouilleurs".

 

 

 

Rêve claustral

 

Il resta peu connu car il n'a jamais recherché les honneurs ou la gloire. N'ayant presque jamais participé à aucune exposition autres qu'à quelques unes du Salon des Indépendants, il peignait pendant ses loisirs des toiles où les thèmes de l'anticléricalisme et de l'antimilitarisme revenaient en permanence.

 Complainte


Il se disait avoir été très traumatisé par la Première Guerre mondiale, et manifesta à toute occasion son antimilitarisme, et son attachement depuis toujours aux idées anarchistes, ce jusqu'à sa mort en septembre 1975 dans la région parisienne.

 

 

 

Rosa

 

 

Clovis Trouille anar, mécréant, auto-didacte, détestait se séparer de ses toiles. Son plus grand collectionneur, celui qui parle le mieux de lui aussi, est Daniel Filipacchi. Éditeur et patron de presse, Daniel Filipacchi –“l’homme qui a lancé Lui et salut les copains”- raconte dans Beaux-Arts Magazine, que pour obtenir le droit d’avoir quelques toiles du maître, il fallait accepter de les lui rendre, régulièrement… Clovis Trouille ne voulait rien vendre. Je lui ai proposé de faire un livre sur lui. Nous sommes devenus amis et il m’a cédé une toile représentant des bonnes sœurs s’embrassant. Un peu plus tard, il m’appelle et me demande de lui rapporter la toile… J’étais un peu inquiet pensant qu’il cherchait à la récupérer. Il m’a simplement dit qu’il voulait la garder quelques jours et quand il me l’a restituée, il avait ajouté quelque chose: la bonne sœur dans le trou, captivée par la scène du baiser entre deux nonnes. Un an plus tard, il me demande de revenir encore une fois avec le tableau. Et encore une fois il le garde pendant plusieurs jours. Quand il me le rend, il a ajouté deux petits livres de messe tombés sur le sol. Une troisième fois, Clovis Trouille me fait savoir qu’il voudrait encore ajouter un petit détail à son œuvre “inachevée”. Cette fois, il garde la toile assez longtemps et quand il me la rend, je n’ai pas tout de suite remarqué ce “petit détail”: un grain de beauté sur la cuisse dénudée de la bonne sœur.

 

Source : Le Monde des Arts

 

 

 


 
 
posté le 30-03-2010 à 15:06:27

Plantes marginales

J'avais commencé avec la jolie clitorie, je poursuis avec des plantes un peu spéciales, des marginales, vivant en peu en dehors du règne végétal normal ...

 

Rafflésia

 

La fleur la plus simple du règne végétal, ni tige, ni feuille, ni racine, juste une fleur à cinq pétales ... Elle dépend donc totalement de la plante qu'elle parasite. Lors de son cycle de développement, elle vit à l'intérieur de son hôte sous forme de filaments. Ce n'est qu'au cours de sa floraison qu'elle est visible extérieurement. Son mode de vie est comparable à un champignon.

 

 

 

Amorphophallus

 

Une jolie plante tropicale qui serait une super copine de jeu de lapetite clitorie. Les plus petites espèces comme les plus grosses croissent à partir d'un tubercule souterrain dont la forme varie largement d'une espèce à l'autre. Le tubercule peut être globuleux et créer un vaste réseau de racines

 

 

 

Dracunculus

 

L’arum serpentaire – en anglais dragon arum. C'est une espèce moyennement rustique d’origine méditerranéenne, possède des feuilles digitées. Il présente à la fin du printemps une inflorescence spectaculaire violet foncé. Il ne faut pas le planter trop près de la maison car il répand une forte odeur de viande avariée.
 

 

Hydnora

 

Hydnora africana est une plante non chlorophyllienne, parasitant les membres de la famille des Euphorbiaceae. Elle se développe sous terre et parasite ses copines ...
 

 

 

Et pour finir ...

 

Wolffia

 

C'est une plante minuscule, la plus petite plante à fleurs de nos régions. Les lames foliacées sphériques, dépourvues de racines, ont la taille d'une tête d'épingle. C'est une espèce considérée comme très rare mais qui est peut-être sous-observée. Elle est stérile en Europe. C'est une lentille d'eau ...
 

 

Plantes Bizaroïdes

 

 

 

 

 


 

 

 

 

 

 

 


Commentaires

 

1. escaleocabannes  le 30-03-2010 à 15:16:39  (site)

l'arum est trop beau, j'avais jamais vu ça !

2. aichanina  le 06-04-2010 à 14:15:20

originales les plantes....MAGNIFIQUES

3. Amanyte  le 10-04-2010 à 20:28:01  (site)

Mague ... nifique ... avec l'intonation de Nina ... smiley_id239862

 
 
 
 

Ajouter un commentaire

Pseudo : Réserve ton pseudo ici
Email :
Site :
Commentaire :

Smileys

 
 
 
Rappel article