Madame Plouche

Tout et rien, rien et tout, mais un rien peut former un tout ...

posté le 27-02-2009 à 19:28:11

Benetton e ... de moutons indiens !!

 

 

Je viens d'avoir ma maman au téléphone, elle était très en colère contre Benetton, allant jusqu'à souhaiter qu'il s'étouffe dans sa laine ... Pourquoi ? Il venait d'acheter des milliers d'hectares aux Indiens Mapuche, les dépouillant complètement de leurs terres. Vous me rrreconnaissez ? L'homme aux multiples couleurs ?

 

Le peuple Mapuche exclu des "United Colours". L'histoire bref du conflit pour la terre entre le peuple Mapuche et le groupe Benetton.

Benetton n'a pas respecté la demande légale concernant les opérations d'investissement des entreprises européennes á l'égard des pays en voie de développement contenu dans le Code de Conduite de l'Union Européenne (Résolution 15/11/99).

Les avocats defendant le peuple Mapuche ont trouvé des documents légaux qui corroborrent la protestation du peuple Mapuche sur l'occupation arbitraire et illegale de leur territoire par les proprietaires, les sociétés anonymes et de l'Etat d'Argentine.

 

La suite, ici et ici aussi, ou encore .

 

Les Indiens mapuches représentent 10% de la population adulte du Chili. La moitié d’entre eux, soit 500 000 environ, vivent à Santiago, la capitale du pays. Pour la majorité des Chiliens, cependant, un Mapuche est un paysan qui vit sur une réserve dans l’Araucanie, une région du sud, et qui lutte pour sa terre. Les autres sont ignorés. Et discriminés.

Au Chili, comme dans la plupart des pays latino-américains, il existe une loi sur les indigènes qui punit la discrimination. Mais ceux qu’elle est censée protéger la jugent inefficace. «Quand quelqu’un va se plaindre d’un fait de discrimination chez les carabiniers (la police militaire), ces derniers ne connaissent pas la loi, raconte Elba Colicoi, une habitante de la commune de Peñalolen. Ils regardent leur interlocutrice en faisant mine de s’étonner et, après avoir bien ri, ils lui disent: “Madame, vous feriez mieux de rentrer bien tranquillement chez vous”. Mais si une mère mapuche gifle son enfant parce qu’il ne se conduit pas bien, et qu’une voisine va la dénoncer pour violence familiale, alors les carabiniers vont l’écouter, parce qu’ils croient tout ce que disent les Chiliens…»

 

Dans la langue mapudungun, le mot mapuche signifie «les gens de la terre». Au début du XIXe siècle, quand le Chili était encore une colonie espagnole, les Mapuches occupaient un territoire aussi grand que le Portugal, soit 100 000 km2, au centre du pays. De 1866 à 1927, ils ont été relégués sur 5 000 km2 de réserves, à peine plus de 5% de leur territoire d’origine. D’après le recensement de 1992, ils seraient 928 000 au Chili. Les restrictions imposées sur leurs droits de propriété et l’appauvrissement ont été à l’origine d’un exode rural massif. Après 135 années d’afflux vers les villes, le plus souvent sous la forme d’un déplacement forcé, la moitié de cette communauté se concentre à Santiago et dans son aire métropolitaine. Enfants compris, un habitant sur dix du Grand Santiago est mapuche. Pour qualifier ce phénomène, certains intellectuels indigènes parlent de «diaspora mapuche».
Up
 

Aujourd’hui, 20% seulement de la population mapuche vit sur les réserves. Plus ou moins consciemment, pourtant, la mentalité collective chilienne continue à les percevoir au travers de stéréotypes qui font obstacle à leur insertion dans la communauté nationale. Et les médias contribuent largement à entretenir une image négative des Mapuches, en les assimilant à un état de pauvreté permanente.

 

 

 

 


 
 
posté le 27-02-2009 à 17:23:05

"The fourth world war"

 

Albert, croyais-tu vraiment l'homme assez sage pour lui faire partager tes découvertes ? 

 

 

J'avais déjà vu cette vidéo et je n'arrivais plus à la retrouver, la voici, en une seule partie, malheureusement. C'est l'histoire d'une planète où l'on n'arrête pas de rabâcher à nos enfants de ne pas refaire les mêmes bêtises, c'est l'histoire d'une planète où les enfants devenus grands refont les mêmes bêtises ... Ca dure longtemps, c'est sous-titré, mais ça interpelle, et même en période de lassitude existentielle, une étincelle crépite dans le cerveau ...

 

Partie 1/5 du film documentaire "The fourth world war".

Un aperçu de quelques unes des luttes sociales qui ont agitées et qui agitent encore notre tout debut de millénaire. Du Chiapas à la Corée du sud, en passant par l'Argentine, la Palestine, l'Afrique du sud, les contre sommets et autres mascarades ...

 

 

 
Et la musique est très sympa ...
 
Apparemment les parties suivantes (4 normalement) ont du mal à se trouver ... censure ? Allons ... (sourire cynique ...) Première partie pour mettre en bouche, les autres à chercher, mais elles existent bien, parcours du combattant pour les retrouver ...

 
 

 

 

 

 


 
 
posté le 27-02-2009 à 16:41:25

Ne priez pas pour moi ...

 
 
Encore une fois l'idée que je me fais de l'humour ne correspond pas à ce qui se fait partout et ailleurs. Les caricatures du prophète ont certes fait couler beaucoup d'encre, mais si on va par là cette vidéo pourrait tout aussi bien enflammer le monde chrétien. Vous me direz : qu'est ce que ça peut bien me foutre, je ne suis pas croyante ... Question d'équité et de morale et qu'on ne me dise pas, on peut rire de tout etc ... renversez les rôles et vous verrez c'est moins drôle. On pourrait même rajouter ne fais pas aux autres ce que tu ne veux pas qu'on te fasse, sinon ça te retombe sur la gueule !
 
 
Envolé le petit clip !! C'était, "une caricature sur Jésus et Marie fait scandale en Israël"
 
 


 
 
 

Ajouter un commentaire

Pseudo : Réserve ton pseudo ici
Email :
Site :
Commentaire :

Smileys

 
 
 
Rappel article