Madame Plouche

Tout et rien, rien et tout, mais un rien peut former un tout ...

posté le 09-11-2008 à 21:08:52

Mais où sont nos tunes ?

On se demande de plus en plus si on perd pas nos sous en route avant de faire les courses, mais en fait nous n'avons pas à nous inquiéter, l'Etat lui, sait s'occuper de nos tunes ...

 

 
Elle pas belle la vie ??? Et c'est à nous de serrer la ceinture ? Hola companeros on nous prend vraiment pour des cons ... 
 
 
El pueblo unido jamas sera vencido, mais l'union se fait longue à venir ...
 

 

 

 

 


 
 
posté le 09-11-2008 à 19:24:00

Martini and James Bond

Le Martini est un vermouth blanc d'environ 16°, aromatisé à la vanille, doux et légèrement amer, lancé dans les années 1910, d'une couleur paille.

 

 

 

 

Voici le secret de l’authentique apéritif favori de notre agent secret 007, James Bond : le Vesper.


- 3 mesures de gin Gordon
- 1 mesure de vodka
- 1/2 mesure de Kina Lillet (apéritif à base de vin et de liqueurs d'agrume, produit par Lillet)

 

Passez au shaker avec quelques glaçons jusqu’à ce que ce soit bien frappé, et ajoutez un grand zeste de citron. Servez le tout dans une coupe à champagne, agrémenté d’une olive verte. 

 

 

La recette de ce cocktail est celle donnée par James Bond lui-même dans Casino Royale. Il porte le nom de l’héroïne du livre : Vesper. En réalité, il s’agit d’un cocktail inventé par Ian Fleming et son ami Ivar Bryce.

La recette de Casino Royale nécessite, pour sa réalisation, du Kina Lillet. L’auteur Kigsley Amis lui préfère cependant le vermouth Lillet, au goût beaucoup moins aigre que la quinine contenue dans le Kina.

 

Quelques cocktails à base de Martini blanc :

 

Abbey Cocktail : 1 mesure de gin, 1 mesure de Martini blanc, 1 mesure de jus d'oranges, 1 trait d'angostura.

 

Farce : 3/10 de Martini blanc, 2/10 de liqueur de fraises des bois, 2/10 de crème de cassis, 3/10 de jus d'ananas.

 

Furious Freeze : 2/3 de Martini blanc, 1/3 de sprite, 1 zeste de jus de citron.


Martini bianco pomme : 2/3 de Martini blanc, 1/3 de jus de pommes.

 

Mini Pagode : Gin, Martini blanc, jus de mangues.

 

Trilogie : 1/3 vodka, 1/3 Martini blanc, 1/3 Martini rouge.

 

Tronçonneuse : (j'aime l'allusion à la pub ...) 1/4 Martini blanc, 3/4 Orangina sanguine.

 

D'autres cocktails encore ici. Je ne dirais pas : attention gna gna gna l'abus d'alcool ... à consommer gna gna gna ... Quand on voit dans les villes les immenses panneaux publicitaires à la gloire de l'alcool avec la petite phrase à la con on se demande à quoi ça sert. Les publicitaires nous prennent déjà pour des crétins et en plus ils sont hypocrites. 

 

 


Commentaires

 

1. photosdemarc  le 09-11-2008 à 19:43:07  (site)

Très intéressant !
Marc

2. salissures  le 09-11-2008 à 20:11:15  (site)

moi je pense que l'alcool doit être légalisé au même titre que l'héro !

3. Amanyte  le 09-11-2008 à 21:12:51  (site)

Les deux rendent cons, l'Etat l'a bien compris ...

 
 
 
posté le 09-11-2008 à 15:16:11

Allons zenfants ...

 


Découvrez Bernard Lavilliers!

 

 

 

Brice Hortefeux : 28.778 expulsions en un an sans compter les morts ... Objectif atteint, voire dépassé, nous voici donc à l'aube d'un nouveau monde altruiste et humanitaire (cynique vous avez dit cynique ?)

 

 

 

 

 J'ai quand même vachement honte en ma qualité de citoyenne, que ce soit de la Terre, ou de la France. Tant que l'on continuera à faire jouer un hymne national aux paroles appelant à la haine et au sang, difficile de faire passer un message de paix ou de solidarité. Qu'un sang impur abreuve nos sillons ... se rend-t-on compte de la portée violente de telles paroles ? Alors quand Hortefeux déclare quil souhaite que les migrants connaissent les valeurs de la Marseillaise, il me semble qu'il existe d'autres valeurs à faire connaître et à partager.

 

Inimaginable maintenant de songer à la France terre d'asile et même si certains en ont peut-être profité, au même titre que nos concitoyens en ont profité sur d'autres territoires, ce n'est pas une raison de rendre notre société implacable, sans âme et à la limite de la dictature passive.

 

La passivité ça bouffe tout, ça fait tout accepter, c'est encore pire que la soumission, on devient un légume pour faire bouillir la soupe de nos dirigeants qui se foutent bien de savoir si le mode de cuisson nous convient.

 

 

 

 

 


 
 
 

Ajouter un commentaire

Pseudo : Réserve ton pseudo ici
Email :
Site :
Commentaire :

Smileys

 
 
 
Rappel article