Madame Plouche

Tout et rien, rien et tout, mais un rien peut former un tout ...

posté le 11-11-2008 à 21:10:41

Délires du 11/11

Pour finir ce long week-end, quelques conneries pour encore mieux se préparer à la fin de la semaine ...

 

 

 

Me fait penser au film La Souris, un grand classique du délire en matière de souris ...

 

 

 

 

 

En ce qui concerne les cloches, aucune explication n'est encore donnée ...

 

 

 

Pot de départ oui, exit la DDE, welcome DDT ...

 

 

 

  Dog sniper ... arf arf
 

 

 

 
Vitesse snipers, arf arf arf ...
 

 

Pauvres pêcheurs ...

 

 

 

 

  Pas de féculents avant toute sortie en combinaison ...
 

 
La Caisse D'Epargne a bien les boules ...
 

 
Alors avec la retraite à 70 ans, imaginons le pire ...
 
Alors ne nous prenons pas plus la tête ...
 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


Commentaires

 

1. lealou71  le 12-11-2008 à 10:43:56

ouais bientôt on ira travailler jusqu'à ce qu'on meure d'ici qu'ils ne nous fasse creuser nos propres tombes ces cons....rendement oblige!!!!

2. Amanyte  le 12-11-2008 à 10:49:02  (site)

Pour peu qu'ils fassent comme dans Soleil Vert et rendement oblige, on finira tous dans une assiette ... Surprise

 
 
 
posté le 11-11-2008 à 20:27:31

La fin de mangez moi, mangez moi ...

 

 

 

Mangez moi, mangez moi c'est fini ... C'était une information de notre correspondant européen ...arf.

 

 

 

Le paragraphe final laisse pensif ... C'est vrai que l'alcool est dangereux aussi mais malheureusement légal. 

 

 

 


Commentaires

 

1. lealou71  le 12-11-2008 à 10:41:33

sans commentaire l'alcool est un fléau!!!
pourtant avec modération, c'est sympa.

 
 
 
posté le 11-11-2008 à 19:56:50

Histoire de pieds

Une petite histoire de pieds, mais pas n'importe lesquels, les petits pieds chinois. Tout ce que mode et culture peuvent parfois engendrer de plus sordide et pervers ...

 

 

Pendant plus de 1000 ans, les mères chinoises ont enveloppé les pieds de leurs filles de bandages serrés afin de les rendre aussi petits que possible. Ces pieds déformés ont longtemps symbolisé pour l'Occident la barbarie et l'exotisme chinois (nous aussi on a du avoir des trucs bien barbares ... arf). Cette mode fait son apparition en Chine en l'an 950 de notre ère (la perversion n'a pas d'époque... )

 

Les origines de cette pratique mêlent histoire et légende. Dès le VIe siècle avant notre ère, il existe des expressions chinoises pour décrire le procédé d'oppression mais sans précision sur la partie du corps concernée (oh oh !!). Au début du XIe siècl, le poète Tu Mu rend hommage aux courtisanes qui ont de petits pieds mais il ne parle pas de déformation artificielle. Les historiens chinois situent l'apparition du bandage déformant sous les "Cinq petites dynasties", qui se partagent la Chine entre 907 et 962. Cette méthode est alors spécifique aux courtisanes de haut rang.Mais cette mode se répandit même dans tous les milieux sociaux de Chine.

 

 

 

Partie du harem impérial, la mode du petit pied gagne progressivement toutes les classes sociales.
Cette pratique semble s'être généralisée à la fin du XIe siècle. Les femmes perpétuent cette tradition de génération en génération.
L'éducation chinoise favorise surtout la soumission et au conformisme social.

De plus, peu à peu, les chinois sont persuadés que de cette atrophie dépend le prestige de la famille.
A leurs yeux, une jeune fille qui n'a pas de petits pieds ne pourra jamais trouver un mari qui fasse honneur à sa famille.
En effet, la taille du pied est un élément essentiel de la beauté. Les petits souliers deviennent un véritable critère standard de beauté.
Le pied est, en Chine, la partie du corps la plus érotique.

On peut également y voir un moyen de restreindre la liberté des femmes car, devenues adultes, leur démarche ne pouvait être que lente et difficile (je me disais bien que ça cachait une autre horreur ...)

 

 

 

L'idéal est que le pied mesure 15 cm. Cette perfection est rare (tu m'étonnes ...) et donc très recherchée. La jeune fille qui possède cet atout fera un riche mariage.

 

 

 

La réussite dépend de l'âge auquel la mère a commencé à bander les pieds de sa fille ainsi que des massages des articulations du pied (elle a du commencer tôt la vieille dame ...). Il est impératif de commencer avant l'âge de 8 ans et il n'est pas rare que le bandage commence dès la quatrième année.

 

 

Le bandage se porte jour et nuit. La déformation la plus courante consiste à replier progressivement les derniers qutre doigts de pied sous le gros orteil (pratique pour marcher ...)

Puis il faut raccourcir en accentuant la courbure de la voûte plantaire avec un objet cylindrique qui la comprime (vicieux quand même ...)

Cette mode a infligé pendant 1000 ans aux fillettes des douleurs difficilement tolérables. Les édits impériaux de 1902 interdisent la déformation des pieds. Il faudra attendre 1911 et la naissance de la République pour que des mesures soient prises.

 

 

 

 

 

 

 

 


Commentaires

 

1. lealou71  le 12-11-2008 à 10:40:04

pffffffffff c'est atroce.....

 
 
 
 

Ajouter un commentaire

Pseudo : Réserve ton pseudo ici
Email :
Site :
Commentaire :

Smileys

 
 
 
Rappel article